Catégorie Premiers secours

Intoxication par des plantes
Premiers secours

Intoxication par des plantes

Des plantes d'intérieur (ficus, dieffenbachia…) ou d'extérieur (chèvrefeuille, muguet…) peuvent se révéler très toxiques. En cas d'ingestion, contactez le centre antipoison de votre région ou le SAMU (15). Surtout, ne faites pas vomir votre enfant. Les plantes toxiques en détail A découvrir :

Lire La Suite
Premiers secours

Position latérale de sécurité

Position dans laquelle la victime est placée sur le côté, tête en arrière, bouche ouverte. Ainsi elle ne risque pas de s'étouffer et ses vomissements peuvent s'écouler librement sur le sol et ne pas obstruer ses voies respiratoires. A utiliser si l'enfant est inconscient mais respire. A découvrir :
Lire La Suite
Premiers secours

Traumatisme crânien

Choc sur le crâne qui occasionne le plus souvent une grosse bosse. Pour éviter qu'elle ne grossisse, appuyez dessus avec de la glace enveloppée dans un tissu ou dans un plastique. Ne mettez jamais de glaçons en contact direct avec la peau, elle pourrait geler. Si l'enfant se plaint de maux de tête, vomit, semble un peu hagard, surveillez-le attentivement.
Lire La Suite
Premiers secours

Points de suture

Points très serrés avec un fil qui ne prend que l'épaisseur de la peau. L'intervention a lieu sous MEOPA (mélange d'oxygène et de protoxyde d'azote) afin d'atténuer la douleur. Le résultat est garanti : une ligne de suture droite, fine, sans points visibles, qui a toutes les chances de bien cicatriser.
Lire La Suite
Premiers secours

Urgences

L'organisation est partout identique : inscription de votre enfant, puis examen par une infirmière d'accueil et d'orientation. Selon le motif de consultation, votre enfant sera examiné en service de médecine par un interne ou un pédiatre, soit en chirurgie par un interne ou un chirurgien. De quelques minutes à plusieurs heures, l'attente reste variable.
Lire La Suite
Premiers secours

Piqûre de méduse

Après une piqûre, abstenez-vous de frotter. En effet, le venin est contenu dans des petites vésicules que l'on éclate en frottant, ce qui accentue la douleur. Mieux vaut rincer, voire tremper le membre atteint dans de l'eau chaude salée, car la chaleur détruit le venin. Puis, mettez du sable sur la plaie et laissez sécher.
Lire La Suite
Premiers secours

Piqûre d'insecte

S'il y a un dard, essayez de l'enlever sans appuyer dessus car cela risquerait de vider la poche de venin. A l'aide d'un couteau à beurre, raclez la peau avec le tranchant pour détacher le dard. Le mieux est d'utiliser une pompe à venin. Ensuite, désinfectez la plaie avec une solution antiseptique, puis appliquez une crème apaisante les jours qui suivent.
Lire La Suite
Premiers secours

Piqûre de tique

Elle peut provoquer la maladie de Lyme. Celle-ci se manifeste par un abcès local, une poussée de fièvre, une augmentation des ganglions, suivis quelques semaines plus tard d'une immense fatigue et de douleurs articulaires. Si votre enfant est piqué, retirez délicatement l'insecte avec son rostre, à l'aide d'un crochet à tique ou à défaut d'une pince à épiler.
Lire La Suite
Premiers secours

Noyade

Rappelons qu'un enfant peut se noyer en moins de 3 minutes dans 20 cm d'eau, sans un bruit. Mettez votre enfant en position latérale de sécurité pour évacuer l'eau contenue dans les voies aériennes. S'il ne respire pas, mettez-le sur le dos et effectuez un massage cardiaque. Appelez le 18 ou le 15. Comment sécuriser la baignade ?
Lire La Suite
Premiers secours

Ongle éclaté

L'ongle est sorti de sa matrice et se détache. Il doit absolument être remis en place afin de ne pas entraver une bonne pousse ultérieure. L'intervention se fait sous anesthésie générale de courte durée. Le pansement risque de gêner votre enfant les premiers jours, d'autant que les chirurgiens ont pour règle d'emprisonner aussi les doigts voisins du doigt abîmé.
Lire La Suite
Premiers secours

Pile (ingestion de)

Elle doit obligatoirement être retirée si elle est bloquée dans l'œsophage. Car le risque est important : en une heure, on constate des dégâts muqueux, cela va jusqu'à la perforation en huit heures. Positionnée au niveau de l'estomac, certains médecins l'enlèvent, d'autres non. A découvrir :
Lire La Suite
Premiers secours

Perte de conscience

Allongez votre enfant en surélevant ses pieds. Vous favorisez ainsi l'irrigation de son cerveau. Donnez-lui quelques petites tapes douces pour lui faire reprendre ses esprits. Si au bout de quelques minutes vous n'obtenez pas de réponse, appelez les secours en composant le 15. A découvrir :
Lire La Suite
Premiers secours

Plaie

Le premier geste à faire est de savonner et de rincer à grande eau. Si la plaie est sale, pour éviter la multiplication des microbes, utilisez un antiseptique. Enfin, posez un pansement. A découvrir :
Lire La Suite
Premiers secours

Saignement de nez

Rassurez votre enfant et asseyez-le la tête penchée en avant afin d'éviter l'écoulement de sang dans sa gorge, cause de vomissements. Comprimez ensuite la narine qui saigne entre votre pouce et votre index, au niveau de l'arête. Comptez au moins cinq minutes. Vous pouvez introduire dans la narine une noisette de pommade hémostatique pour arrêter plus rapidement l'écoulement sanguin.
Lire La Suite
Premiers secours

Massage cardiaque

Déshabillez votre enfant jusqu'au nombril. Pour localiser son cœur, placez un doigt au-dessus du sternum. Placez la paume d'une main à cet endroit. Installez-vous bien au dessus, le bras perpendiculaire à sa poitrine. Avec le bras tendu, comprimez le sternum, à l'aide d'une seule main. Relâchez tout et comptez jusqu'à 10 en observant votre enfant.
Lire La Suite
Premiers secours

Manœuvre de Heimlich

Votre enfant a absorbé un petit objet de travers. Il respire mal, semble asphyxié. Debout ou assis, positionnez-vous derrière lui. Appliquez votre poing entre le sternum et le nombril. Appuyez votre autre main sur le poing pour encercler votre enfant. Exercez une pression rapide et forte du bas vers le haut.
Lire La Suite
Premiers secours

Morsure de chien

La morsure est souvent susceptible de s'infecter, en raison de la présence de nombreux germes dans la salive. Qu'il s'agisse d'un animal domestique ou d'un animal errant, faites obligatoirement contrôler la blessure par un médecin. Il décidera si la plaie doit être suturée et si votre enfant doit recevoir certaines injections (anti-rabique, anti tétanique).
Lire La Suite
Premiers secours

Morsure de serpent

Dans notre pays, seule la morsure de vipère est dangereuse. Les gestes recommandés autrefois (garrot, incision, glace…) sont déconseillés et peuvent même être aggravants. L'utilisation du sérum antvépin est lui aussi controversé. On conseille aujourd'hui de nettoyer la plaie avec du savon et un antiseptique local et d'emmener l'enfant aux urgences où le traitement sera adapté en fonction de la gravité.
Lire La Suite
Premiers secours

Luxation du coude

Elle est due au déplacement de l'extrémité d'un os long (humérus) hors de sa cavité articulaire à l'occasion d'un choc violent. En général, elle survient après une chute sur la main en hyperextension. Votre enfant ne peut plus bouger son bras, qui est déformé et douloureux. Il doit être transporté d'urgence en chirurgie, où un spécialiste remettra en place l'articulation sous anesthésie générale.
Lire La Suite
Premiers secours

Fracture

Elle est à craindre après un choc, si votre enfant souffre beaucoup et ne peut plus se servir d'un de ses membres. Les os des enfants se fracturent souvent en " bois vert ", à la manière d'une branche, sans déplacement, car ils sont souples et peuvent plier sans rompre. Seule une radiographie pourra déterminer la gravité exacte de la fracture.
Lire La Suite
Premiers secours

Manœuvre de Mofenson

A utiliser chez le nourrisson de moins d'1 an en cas d'inhalation d'un corps étranger. Placez votre bébé à plat ventre sur vos genoux et taper fermement entre ses omoplates pour expulser le coupable. Voir le geste en image A découvrir :
Lire La Suite