Grossesse

Séjour à la maternité : profitez-en à fond


En moyenne, vous resterez trois jours à la maternité. C'est bien court pour faire connaissance avec votre bébé, poser les questions qui vous préoccupent. Et, surtout, vous reposer !

Quelle est la durée du séjour à la maternité ?

  • La durée est de 3 à 4 jours pour un accouchement par voie basse et 5 à 6 jours en cas de césarienne.
  • Pour des jumeaux, la durée passe à 5 jours minimum pour un accouchement par voie basse et 7 à 8 jours pour une césarienne.
  • En cas d'accouchement prématuré, la durée passe à 10 jours d'hospitalisation pour la maman et son bébé.
  • La durée est calculée à partir du lendemain de la naissance. Elle est la même que vous accouchiez dans le public ou le privé, mais il sera plus facile de négocier une prolongation si vous le souhaitez en accouchant dans une structure privée.
  • Aujourd'hui, avec la mise en place du Prado, il est possible de rentrer plus tôt en étant suivie par une sage-femme pour les mamans ayant accouché à terme et n'ayant rencontré aucune complication lors de la grossesse ou l'accouchement.
  • Les séjours à la maternité se raccourcissent de plus en plus. Il est souhaitable de profiter de cette période pour que votre retour chez vous s'effectue dans la sérénité.

Repos : faites-en votre priorité !

  • Le retour à la maison avec un bébé est toujours un moment de grande agitation, surtout si vous avez des aînés ! Avant d'affronter les nuits de sommeil morcelé et de retrouver votre emploi du temps chargé, profitez de ces quelques jours d'intimité avec votre tout-petit pour faire connaissance avec lui et pour vous reposer au maximum.

Qui peut vous aider ?

  • A la maternité, vous avez de l'aide, profitez-en. Il n'y a aucune honte à demander que votre bébé dorme dans la nursery si vous avez besoin de récupérer. Dans certaines structures, cette garde de nuit est systématique, alors que dans d'autres, il faut presque supplier pour avoir gain de cause. Parfois, tout dépend du bon vouloir de l'infirmière de garde, du nombre d'enfants, etc. Insistez et, si nécessaire, faites-vous épauler par le papa.
  • Si vous avez choisi de donner le sein, demandez que l'on vous réveille au cours de la nuit pour ne pas perturber la mise en place de l'allaitement. Si vous donnez le biberon, les aides-puéricultrices pourront le faire à votre place pour vous permettre, une dernière fois avant quelques mois, de faire le tour du cadran.

Conseil +

La priorité, c'est vous et votre nouveau-né. Il est souhaitable de limiter les visites aux intimes, surtout si votre séjour est très court. Les chambres sont petites, l'ambiance surchauffée… Recevoir ses collègues de bureau, même les plus sympas, entre un soin d'épisiotomie et une mise au sein, est une expérience difficile à vivre.

1 2 3 4